Un recueil de nouvelles au profit du Refuge

Par Michel Hubert

Ce vendredi 23 juin, les Éditions Textes Gais publient un recueil de nouvelles intitulé : Un tour du monde pour le Refuge au profit de l’association française éponyme qui vient aux secours des jeunes membres de la Diversité sexuelle et de genre exclus de chez eux. Trois des quinze nouvelles trouvent un écho particulier au cœur de notre belle province.

En savoir plus


Un an après: Une bougie pour Orlando

Par Michel Hubert

Le dimanche 13 juin 2016, nous nous sommes tous réveillés dans la stupeur. Une boîte de nuit LGBT+ d’Orlando en Floride venait d’être attaquée. Une tuerie de masse perpétrée par un homme seul,  Omar Mateen, qui fera  49 victimes, une cinquantaine de blessés et une communauté de la diversité sexuelle et de genre (DSG) sous le choc.

Le jour même, j’ai organisé une vigile devant le Cabaret Le Drague, beaucoup de personnes y sont venues. Moment de recueillement d’une communauté sans mots pour exprimer notre choc, nous nous sommes réunis pour partager ces émotions ensemble et montrer notre soutien à nos amis de Floride.  Des touristes américains étaient présents à Québec, leurs larmes et leurs remerciements, nous ont tous serré le cœur. Des personnes anonymes ont pu prendre la parole ainsi que certains responsables comme Dave Tremblay, secrétaire de l’Alliance Arc-en-ciel. Nicolas Chibaeff, Consul général de France à Québec a dit : « C’est la liberté individuelle qui est atteinte par cet acte absolument odieux et inqualifiable. Comme dans les attentats commis en France, c’est de la haine de la liberté et de la violence aveugle et indiscriminée. Je crois qu’il nous faut être unis et solidaires ». Aussi, Agnès Maltais, Député de Taschereau, absente mais qui par la bouche de Quentin Maridat a affirmé avec force « Je suis gaie. Aucune idéologie, aucune religion ne nous fera jamais rentrer dans le placard ». En savoir plus


Trois questions pour Nicholas Giguère, auteur de Queues

Queues de Nicholas Giguère aux éditions Septentrion

Par Jocelyn Gadbois

Septentrion a publié dans sa collection Hamac un petit livre de 112 pages intitulé simplement Queues. Dans ce dernier, Nicholas Giguère, qui vient de déposer sa thèse en études françaises sur les périodiques gais à l’Université de Sherbrooke, nous livre ce que l’on pourrait qualifier de monologue poétique intimiste trash sur la pulsion ou plus justement sur la fellation. Le narrateur, dans ce livre, nous confie ce qu’est la laideur de se dégoûter, de se dégoûter de se sentir inférieur, de se sentir inférieur à soi-même. L’auteur donne ainsi la parole à une partie de soi-même qu’on ne laisse habituellement jamais s’exprimer, une partie de soi-même que l’humain a généralement plutôt tendance à réprimer, voire à nier, tellement elle lui pue au nez. Grâce à cette démarche, le récit devient d’une honteuse lucidité. Il est obscène sans toutefois être érotisant. Il est dépouillé de tout sens de la moralité pour ne conserver que ce qu’il y a de plus humain. Après notre lecture, l’Alliance Arc-en-ciel avait trois questions à poser à lui poser. Voici ses réponses.

En savoir plus


«Dalida» : l’icône du glamour est ressuscitée

Par Michel Hubert

Le film biographique de Lisa Azuelos mettant en scène Sveva Alviti dans le rôle de la diva du glamour est présenté sur tous les écrans québécois.

De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe n°1, jusqu’à son suicide, en 1987, le film retrace le destin hors du commun de Iolanda Cristina Gigliotti, dite Dalida. Le film dresse le portrait intime d’une femme solaire qui pour beaucoup est devenu la quintessence de la féminité et une icône de la communauté de la Diversité sexuelle et de genre.

En savoir plus


Homosexuels en Tchétchénie : c’est le sauve-qui-peut

Par Jean Louis Bordeleau, journaliste indépendant posté à Moscou

300 coups de barre de métal, des humiliations, cinq jours de prison qui débouchent sur des meurtres en toute impunité : c’est aujourd’hui la réalité des homosexuels de Tchétchénie, en Russie. Nous avons pu rencontrer un des survivants, qui implore la communauté internationale d’accorder des visas de réfugié au plus vite.

En savoir plus